Mon parcours

Avec Jack été 2017Il n’y a pas de fatalité avec laquelle nous ne puissions composer une partition singulière et unique qui nous est propre et qui peut nous soutenir lorsque nous en avons besoin.

C’est une phrase que vous pouvez lire sur la première page de mon site. Elle résume l’enseignement que j’ai retiré en avançant (ou tentant d’avancer !) sur les pentes les plus dures de mon parcours. J’ai appris cela en marchant, tombant, me relevant, restant parfois au sol, toujours secourue par une main bienveillante… ou par moi-même !

Motivée par la quête de la guérison d’une maladie chronique qui me faisait souffrir, je me suis mise en route en 2010 dans l’expérimentation quotidienne de multiples techniques et pratiques de libération allant des plus ancestrales comme la méditation, la respiration ou l’alimentation hypo-toxique, en passant par des plus récentes comme la sophrologie, la relaxation, le développement personnel, jusqu’aux plus révolutionnaires comme l’épigénétique, l’EFT ou la psychologie énergétique.

J’ai trouvé dans ces pratiques un message commun : « La qualité de notre vie ne dépend pas tant de ce qui nous arrive que de notre état d’esprit face à ce qui nous arrive »… Oulala… adopter un nouvel état d’esprit, plus ouvert plus réceptif plus créatif, cela parait difficile à intégrer et à mettre en pratique, n’est-ce pas ? Je confirme, ça l’est, mais la bonne nouvelle c’est que cela s’apprend ! Et que cet apprentissage est facilité, stimulé dès que l’on se met en route par la récolte de bienfaits immédiats. Comprenant vite où était mon intérêt, j’ai choisi de m’initier, d’apprendre et de pratiquer jour après jour. Dans le domaine de la transformation intérieure, je suis devenue étudiante à vie !

sillons terre

A labourer ainsi chaque jour mon champ, comme dans la fable du Laboureur et ses enfants, je n’ai pas trouvé la guérison que je cherchais…, mais j’ai découvert caché dans ces pratiques un trésor d’une autre nature et d’une valeur inestimable : une nouvelle façon d’être au monde !… Ce nouvel état d’esprit m’a tout d’abord apporté ce dont j’avais besoin en urgence : le soulagement de l’intense souffrance physique et psychologique dans laquelle la maladie pouvait me plonger. Elle m’a ensuite permis de devenir capable non plus de me résigner à « faire avec » mais de m’entraîner à « me sentir bien avec ce qu’il y a » Sentez-vous la différence entre ces deux états d’esprit ? Parvenir à passer de l’un à l’autre  fut (et reste) pour moi le fruit d’un investissement important (temporel, financier, énergétique) et représente toujours  un défi (qu’il m’arrive de ne pas parvenir à relever !). C’est une orientation, une intention, un choix qui s’opère ou se décide en soi, jour après jour, parfois un instant après l’autre.

ID-10021157

Cette capacité à choisir une nouvelle façon de voir, penser, dire, agir et de se comporter face à ce que la vie vous donne à vivre de difficile et de parfois insupportable, vous pouvez vous aussi apprendre à vous y entraîner. Souffrant ou en pleine forme, nanti ou démuni, confiant ou saisi par le doute, vous pouvez devenir capable de vivre votre vie et non plus la subir. Parvenir à cet état de puissance intérieure est effectivement le résultat d’un retour vers soi et de la découverte de ses propres ressources. Vous réaliserez alors que, quelle que soit votre situation, c’est vous qui choisissez, non pas forcément ce qui vous arrive mais sûrement ce que vous en faîtes. Même si votre état intérieur ou extérieur joue une partition émaillée de fausses notes, vous pouvez choisir d’en tirer le meilleur parti et de vous mettre en mouvement pour quelque chose de nouveau, créatif, positif et constructif. Vers quelque chose qui sera bon pour vous et donc bon pour les autres, bon pour le monde.

 S E   L I B E R E R   C’ E S T   P O S S I B L E  !

 

Cette avancée au long cours nécessite de nombreuses prises de conscience sur son fonctionnement interne et un entraînement régulier à des pratiques de libération. Elle peut se prolonger jusqu’à sa dernière heure, car le chemin à la recherche de sa nature profonde est dénué de panneau « ARRIVEE » ! A cheminer ainsi, vous constaterez également qu’il n’existe pas UNE méthode ou UNE personne « miracle » mais une foultitude de techniques et de pratiques ainsi qu’un certain nombre de personnes ressources prodiguant de judicieux et précieux enseignements.

DSCF4124

Les découvrir et les mettre en pratique peuvent stimuler tous les tempéraments aussi arides, difficiles ou ingrats puissent-ils paraître. Pour peu que l’on consente à y croire, le vouloir et le faire, de n’importe quel terrain il peut naître un jardin, fut-il de rocailles, de sable ou de cailloux ! Ce qui en jaillit alors comme une source, et qui peut même surgir au milieu du plus grand dénuement, est plus fort que le contentement, l’agréable, le plaisir ou  la satisfaction… c’est de la JOIE !

DSCF4140

Avant de cueillir des roses, il convient d’abord de planter un rosier. A ce titre, la recherche que je souhaite partager ici n’est pas tendue vers le résultat (il viendra tout naturellement lorsque les causes et les conditions pour son avènement seront en place) mais est axée sur les processus de conversion que nous pouvons opérer à chaque instant sur nous mêmes et sur ce que la vie nous donne à vivre. Par ce processus, nous pouvons devenir capable d’entrer en harmonie avec notre existence, aussi âpre nous semble-t-elle. Puisse cette invitation de Joël de Rosnay,  « Quelle que soit ma situation, je peux faire quelque chose pour moi » (*), intégrer votre réalité de chaque instant !

Prenez soin de vous, c’est en prenant soin de soi que l’on peut prendre soin des autres

Jocelyne Dufour

Leave a Comment