SOUPIREZ !

Un geste, une attitude, chic facile et pas cher pour commencer à vous libérer, vous prenez ?

MON CORPS POUR ME LIBERER
La chronique en 3D pour réduire les tensions corporelles, la pression émotionnelle et l’agitation mentale !

Voici l’astuce que je vous propose de tester cette semaine :

SOUPIREZ !

Laissez-vous soupirer. Oui, je sais, c’est mal poli et ça ne se fait pas nous a-t-on appris… peut-être… Euh, pardon, sans doute ! Mais c’est également très utile car si l’on a besoin de soupirer c’est que notre coupe est pleine et qu’il y a quelque chose de coincé quelque part, sous forme notamment de gaz carbonique… et celui-là, pour le bien-être de notre corps physique émotionnel et mental, croyez-moi, il vaut mieux qu’il soit dehors que dedans !

D’ailleurs les enfants soupirent tout naturellement, nous également dès que nous sommes seuls, et certains animaux le font aussi (N’avez-vous jamais entendu, si vous en avez un, votre chien le faire ?)

Si je soupire c’est qu’il y a quelque chose dedans qui a besoin d’aller dehors. Besoin comme d’un p’tit coup de balai si vous voyez ce que je veux dire… Alors SOUPIREZ ! Et pour que ce soit encore plus efficace en termes de nettoyage, vous pouvez en plus hausser les épaules (Adieu petit garçon ou petite fille modèle !) et y ajouter de surcroît un BRRRRRRRRRRRRRRRR, genre canard qui s’ébroue ou : « Tiens, si j’imitais le bruit du moteur d’une voiture » (Vous survivrez, le ridicule ne tue pas).

Si jamais un sentiment de gêne ou de culpabilité se présente lors de cette pratique, vous pouvez vous dire cette phrase mentalement : Lorsque je soupire, je me débarrasse de mes déchets et c’est une bonne chose. Et si un observateur vous fait la réflexion : « Tiens, tu soupires, qu’est-ce que tu as donc qui ne va pas ? », vous pouvez tout simplement lui répondre : « Oh mais je vais très bien au contraire : je suis en train de me détendre ! »

Lorsque vous avez le sentiment d’avoir soupiré et soufflé tout votre saoul (autrement dit, lorsque vous n’avez plus du tout envie de soupirer), alors vous pouvez reprendre tranquillement le cours de vos occupations. Jusqu’à ce que vous ayez à nouveau besoin de soupirer !

Essayez, vous m’en donnerez des nouvelles…

Prenez soin de vous, c’est en prenant soin de soi que l’on peut prendre soin des autres

A la semaine prochaine !

Jocelyne

 

Si vous aimez, n’hésitez pas à partager et à faire suivre !
Retrouver toutes les rubriques : http://seliberercestpossible.f